Combat d’un petit créateur dans la jungle du commerce !

commerce équitable

J’hésite depuis un certain temps à écrire cet article et puis hier matin un événement m’a confirmé que c’était vraiment le moment !

Je suis inscrite dans plusieurs de groupe de zéro déchet sur Facebook. Je partage mais je lis aussi beaucoup afin de trouver des choses qui pourraient m’intéresser et intéresser mes clientes. Je lis également pas mal de d’articles dans ses groupes pour comprendre les comportement face à la consommation. De temps en temps je réponds à une publication ou je poste moi-même un lien vers ma page Facebook ou mon site. Quoi qu’il en soit, j’essaye toujours d’être très respectueuse et de ne pas harceler les membres de ces groupes avec de la publicité. Oui, je suis commerçante mais depuis toujours j’essaye de consommer intelligemment et surtout de ne pas me laisser influencer par la pub, de m’en servir comme un moyen de savoir que certaines choses existent et ensuite me faire ma propre opinion. Je ne veux donc pas adopter le même comportement que des grosses sociétés de vente massive qui matraquent les réseaux sociaux avec des campagnes publicitaires pour des budgets énormes.

Comme je vous le disais, hier un événement est venu perturber tout cela, au point que pour une fois j’ai non seulement répondu mais je suis même entrée dans une polémique qui me dérange vraiment ! L’objet de cette polémique : un groupe sur lequel je me trouve et qui commence à se développer et qui applique la fameuse méthode de « On interdit la pub pour les commerçants. » Normal me direz-vous ! Mais vous êtes-vous vraiment rendu compte de ce que cela implique et entraîne ?

Nous petit commerçant sur internet, nous n’avons pas beaucoup de moyens, une des solutions pour nous faire connaître reste ces groupes Facebook. Alors je suis d’accord avec vous, gestionnaires de groupe que parfois il y en a beaucoup, mais dans ce cas mettez en place un système qui nous permet de poster par exemple un fois par semaine, une façon d’ailleurs de nous responsabiliser face à la pub. D’autant plus que nous somme banni mais par contre les commentaires ventant Amazone, Ikea ou d’autres grandes entreprises sont légions. Deux poids, deux mesures hélas.

Cette censure systématique sur les groupes nous oblige en plus à faire de la pub payante sur Facebook afin de nous faire connaître. Et nous finançons les faramineux bénéfices de cette multinationale. Tous le contraire de ce que nous désirons mais avons-nous vraiment le choix ?

Ce monde est ce qu’il est parce nous le faisons comme ça ! Un produit ne se vendra pas si nous ne l’achetons pas. Nous devons changer nos comportements de consommation et donc partager les adresses intéressantes que nous fréquentons. C’est grâce à nous tous que cela peut évoluer, qu’on peut revenir au commerce de proximité et surtout n’oubliez pas que même sur internet il y a une personne derrière son écran qui essaye juste de vivre de sa passion et de partager avec vous ses propres envies.

N’hésitez pas à laisser en commentaire les sites que vous fréquentez ou les adresses des commerçants qui proche de chez vous essayent eux aussi de changer le monde !

Combat d’un petit créateur dans la jungle du commerce !

2 commentaires sur “Combat d’un petit créateur dans la jungle du commerce !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Pin It on Pinterest